Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

« Du « sujet » au « citoyen italien de race juive ». La circulation des catégories raciales dans le droit fasciste »

Résumé : Le texte de la Déclaration sur la race, approuvé par le Grand conseil du fascisme en octobre 1938, définit le « problème juif » comme « l'aspect métropolitain d'un problème de caractère général ». Les politiques raciales, coloniales et antisémites sont situées dans un même continuum. L'affichage de la complémentarité entre les espaces métropolitain et ultramarin dans les sources de la période fasciste doit retenir l'attention de l'historien du droit qui se penche sur l'étude du racisme institutionnalisé. En effet, lorsque le gouvernement adopte les premières mesures frappant les « personnes appartenant à la race juive », l'arsenal juridique italien en matière raciale est déjà bien fourni. Des catégories, des techniques législatives et des usages de la notion de « race » se sont déjà forgés dans le cadre du droit colonial, à compter de la fin du XIX e siècle. Cet article remonte le chemin colonial de la mise en place des catégories raciales. Pour ce faire, il s'arrête sur les moments cruciaux du lien incontournable entre la métropole et l'outremer : le renforcement du principe du ius sanguinis dans le cadre du pluralisme juridique colonial ; l'adoption progressive de la part des spécialistes du droit public et du droit colonial d'un langage davantage inspiré de la notion de « race » ; l'affirmation, par voie doctrinale et jurisprudentielle, de l'empêchement de mariages mixtes ; la définition de la condition juridique des métis italo-africains.
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03384953
Contributor : Silvia Falconieri Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, October 19, 2021 - 11:56:37 AM
Last modification on : Friday, April 29, 2022 - 10:13:01 AM
Long-term archiving on: : Thursday, January 20, 2022 - 6:46:40 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03384953, version 1

Citation

Silvia Falconieri. « Du « sujet » au « citoyen italien de race juive ». La circulation des catégories raciales dans le droit fasciste ». L. Zevounou (dir.), Race et droit, Paris, IFJD,, 2021. ⟨hal-03384953⟩

Share

Metrics

Record views

35

Files downloads

23