Chercher la femme noire : historiographie et intersectionnalité dans Women, Race & Class d’Angela Davis

Abstract : Cet article présente le premier volet de l’enquête historique et de la critique historiographique réalisées par l’universitaire et militante communiste et féministe Angela Davis, dans son ouvrage Women, Race & Class (1981). La philosophe expose l’absence de (re)connaissance de l’histoire des femmes noires aux Etats-Unis. Tenues à l’écart des mouvements féministes dominants, et piégées au carrefour des oppressions de genre, de race et de classe, celles-ci paraissent invisibles ou masquées par des représentations erronées dans les études historiques ou féministes dites classiques. L’approche d’Angela Davis rompt avec cette tradition par son analyse structurelle et déjà intersectionnelle du sexisme, du racisme et de l’oppression capitaliste. Le premier chapitre de l’ouvrage, en particulier, révise l’histoire officielle de l’esclavage. Ménageant une place de choix à la fiction littéraire et défaisant les mythes de la « vraie femme », du « Noir violeur », et de la « Noire lubrique », Angela Davis cherche la femme noire rendue invisible et réfléchit aux conséquences de son statut si particulier, à l’époque esclavagiste et post-esclavagiste.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-guyane.fr/hal-01961371
Contributeur : Marie Latour <>
Soumis le : mercredi 19 décembre 2018 - 19:42:59
Dernière modification le : jeudi 20 décembre 2018 - 01:25:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01961371, version 1

Collections

Citation

Tina Harpin. Chercher la femme noire : historiographie et intersectionnalité dans Women, Race & Class d’Angela Davis. Colloque FEMPOCO, MINEA, Feb 2018, Cayenne, France. ⟨hal-01961371⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

58