« Cartographies des marges : intersectionnalité, politique de l'identité et violences contre les femmes de couleur » de Kimberlé Crenshaw Williams : fondements et impacts sur la pensée féministe et la question des discriminations

Résumé : Dans un premier temps, le présent article propose de revenir sur la théorie de l’intersectionnalité avancée par Kimberlé Crenshaw en 1989. Ce concept montre comment les discours féministes et antiracistes n’avaient pas réussi à rendre compte de la discrimination vécue par les femmes de couleur aux États-Unis face à la fois au patriarcat et au racisme, conduisant à la marginalisation de ces dernières dans le combat contre les violences faites aux femmes. Dans un second temps, les questions et remises en question que suscite cette approche seront abordées, ce qui permettra, de mettre l’accent pour finir sur l’impact de cette théorie dans les gender studies, mais également dans d’autres disciplines ou champs de recherche traitant des questions d’identités et de discriminations.
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-guyane.fr/hal-01961380
Contributeur : Marie Latour <>
Soumis le : mercredi 19 décembre 2018 - 19:55:02
Dernière modification le : jeudi 20 décembre 2018 - 01:25:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01961380, version 1

Collections

Citation

Loïc-Marie Magdeleine. « Cartographies des marges : intersectionnalité, politique de l'identité et violences contre les femmes de couleur » de Kimberlé Crenshaw Williams : fondements et impacts sur la pensée féministe et la question des discriminations. Colloque FEMPOCO, MINEA, Jun 2018, Cayenne, France. ⟨hal-01961380⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

45