Une allégorie du vacillement identitaire potentiellement provoqué par la migration : Amok

Résumé : En quittant sa terre natale pour poser ses pas sur le sol d'un pays étranger, le sujet se trouve fragilisé. Le regard que les autochtones portent sur lui induit une impression d'inquiétante étrangeté. En appui sur l'illustration fournie par la nouvelle Amok de Stefan Sweig (1922), cet article décrit comment les bouleversements engendrés par la migration induisent un affaissement du moi. Les auteurs montrent qu'en s'éloignant de ses repères, les assises narcissiques de l'individu se fragilisent, au point de vivre parfois une expérience de persécution.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-guyane.fr/hal-01962026
Contributeur : Marie Latour <>
Soumis le : jeudi 20 décembre 2018 - 12:34:19
Dernière modification le : mercredi 17 juillet 2019 - 02:42:43

Identifiants

  • HAL Id : hal-01962026, version 1

Citation

Sébastien Chapellon, Florian Houssier. Une allégorie du vacillement identitaire potentiellement provoqué par la migration : Amok. Filigrane, [Lille] : Université Lille Nord de France, 2016, Le sujet de la violence, 25 (2), pp.143-160. ⟨hal-01962026⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

55