Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L’espace narratif comme lieu d’exaltation du thème de la folie, La Case du commandeur d’Edouard Glisssant

Résumé : La Traite est proprement un "parler indicible" et ne donne lieu à aucun récit. C’est donc sur ce fond d’absence de mythe et d’épopées que s’inscrit La Case du commandeur, d’Edouard Glissant. Le roman tente de retranscrire la complexité de la remontée généalogique et mémorielle à travers une quête des origines à rebours. Il insiste sur la dimension lacunaire fragmentée de l’histoire en mettant en avant une pensée du vide et de l’indicible, notamment dans la section centrale « le Trou du temps ». Cependant, loin de se focaliser sur l’exil et le déracinement, le romanpermet l’instauration d’un « lieu digénique » c’est-à-dire d’un nouveau lieu narratif: il s’agit d’une dématérialisation de l’espace spatio-temporel. En effet, le roman propose des espaces de (re)création en s’éloignant de toute recherche chronologique et en prônant les possibilités narratives qui naissent de l’instauration de lieux alternatifs. L’écriture achemine les personnages vers des "solutions" narratives ouvertes, échappatoires de l’enfermement et de l’ignorance. Le "nonmonde" initial laisse la place à l’émergence. C’est à partir de ces lieux narratifs dématérialisés – entre les vivants et les morts, entre le passé et le présent – dans ces interstices, que les personnages peuvent se "ré-ancrer" à une collectivité qui possède son propre passé et son propre système de représentation historique. Cet espace dématérialisé devient un moyen par lequel la narration transgresse ses frontières textuelles. A ce titre la narration dans La Case du commandeur devient un espace interstitiel grâce auquel le roman parvient malgré tout à décrire des invisibles et des indicibles de la mémoire. Non contente d’en décrire la vacance, le roman transforme la béance historique et mémorielle en atout littéraire et poétique.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-guyane.fr/hal-02901039
Contributor : Mirlène Matillon <>
Submitted on : Thursday, July 16, 2020 - 4:33:11 PM
Last modification on : Friday, July 17, 2020 - 5:20:48 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02901039, version 1

Collections

Citation

Debibakas Audrey. L’espace narratif comme lieu d’exaltation du thème de la folie, La Case du commandeur d’Edouard Glisssant. Letras Escreve, UNIFAP, 2019, 9 (2), pp.69-78. ⟨hal-02901039⟩

Share

Metrics

Record views

10